Sancti johannis Schola

forum de partage de sources et documents en rapports avec l'escrime historique des XIIIe, XIVe et XVe siècles en Europe Occidentale pour les élèves de l'école Sancti Johannis Schola (blog: http://sanctijohannisschola.blogspot.com/ )


    la question de l'hygiène...

    Partagez
    avatar
    Thomas Parsons
    Admin

    Messages : 132
    Date d'inscription : 24/01/2010
    Age : 33
    Localisation : Strasbourg

    la question de l'hygiène...

    Message  Thomas Parsons le Mar 23 Fév - 1:48

    Visiblement cette notion a suscitée des réactions donc faites part de vos apprioris, connaissances, lectures et interrogations liés à la propreté de nos ancêtres!


    _________________
    "Jüngk ritter lere Gott lieb haben frowen ja eren, so wechst dein ere ube ritterschaft und lere kunst die dich ziert"
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  DoK le Mar 23 Fév - 11:01

    De ce que j'en sais, mais la somme de mes connaissances sur le sujet est modeste, le fait que nos ancêtres moyenâgeux étaient des dégoûtants sans hygiène aucune est (pour changer) un cliché de plus, entre l'épée de 30 kgs, l'armure si lourde qu'elle empêche de se relever, et le fait qu'ils étaient des brutes décervelées.
    Il y a plusieurs points sur le sujet :
    -Les odeurs corporelles étaient tolérées, et pas considéré comme socialement honteuses jusqu'au XVIIe, où les parfums se sont démocratisés.
    -On pensait que l'eau était porteuse de maladie, lorsqu'on y était plongé, en s'infiltrant dans les pores de la peau. la toilette était donc "sèche".
    -Lorsqu'on paraissait propre, on "était" propre.

    En revanche, les sous-vêtements (chemises et braies) étaient, eux, régulièrement lavés et changés.
    avatar
    Thomas Parsons
    Admin

    Messages : 132
    Date d'inscription : 24/01/2010
    Age : 33
    Localisation : Strasbourg

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  Thomas Parsons le Mar 23 Fév - 16:34

    Le changement des souvêtements est un fait.

    N'oublions cependant pas l'importance croissante que prennent les institutions de "bains" au sens (très) propre du terme, même si les institutions publiques étaient plutôt des lupanards la pratique du bain se répand à toute les couches de la société au cours du XIV. Et le savon existait bien avant ce temps, il fut utiliser en masse par les gallo-romains entre autres. Son utilisation c'est beacoup perdu mais n'a pas disparu pour autant.

    La propreté générale est perçue comme vitale. En témoigne les documents traitants des diférentes afflictions pouvant survenir dans l'entretient d'une maison (bestioles qui piquent, surplus de poussière etc...)

    D'autre part les différentes catastrophes sanitaires ont poussées les hommes à rechercher une hygiène de corps et de vie de plus en plus élaborée.


    _________________
    "Jüngk ritter lere Gott lieb haben frowen ja eren, so wechst dein ere ube ritterschaft und lere kunst die dich ziert"
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  DoK le Mar 23 Fév - 16:40

    Dans mon souvenir les étuves et autres bains publics étaient justement assez mal considérés jusqu'au XVIIIe. mais comme dit, je peux très bien me tromper, je m'intéresse plus à l'épée qu'à la savonette Wink
    avatar
    Thomas Parsons
    Admin

    Messages : 132
    Date d'inscription : 24/01/2010
    Age : 33
    Localisation : Strasbourg

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  Thomas Parsons le Mar 23 Fév - 16:42

    la fréquentation de ces fameux établissements publics était mal vu, du fait que personne n'ingorait les pratiques péripathétiques qui y avaient cours. Par contre le fait de posséder une baignoire était très bien vu, on en trouve assez fréquemment dans les inventaires de maisons à partir de la fin du XIIIe...


    _________________
    "Jüngk ritter lere Gott lieb haben frowen ja eren, so wechst dein ere ube ritterschaft und lere kunst die dich ziert"
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  DoK le Mar 23 Fév - 16:54

    Bon à savoir. Smile
    avatar
    Thomas Parsons
    Admin

    Messages : 132
    Date d'inscription : 24/01/2010
    Age : 33
    Localisation : Strasbourg

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  Thomas Parsons le Mar 23 Fév - 17:14

    Il y a d'ailleurs un article très intéressant qui traite justement des bains au Moyen Âge dans le numéro 27 d'Histoire et images médiévales (aout-septembre 2009).


    _________________
    "Jüngk ritter lere Gott lieb haben frowen ja eren, so wechst dein ere ube ritterschaft und lere kunst die dich ziert"

    Contenu sponsorisé

    Re: la question de l'hygiène...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 6:51