Sancti johannis Schola

forum de partage de sources et documents en rapports avec l'escrime historique des XIIIe, XIVe et XVe siècles en Europe Occidentale pour les élèves de l'école Sancti Johannis Schola (blog: http://sanctijohannisschola.blogspot.com/ )


    Pourquoi manier l'épée ?

    Partagez
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Pourquoi manier l'épée ?

    Message  DoK le Ven 19 Fév - 17:15

    Comme cela a été fort bien mis en évidence dans un autre topic de ce forum, et sur le blog, il paraît à peu près évident que nous ne nous adextrons pas à l'ecrime (au sens général du terme) pour en faire usage dans la but pour laquelle elle a été créée (à savoir pour tuer des gens).
    Donc je me demandais pourquoi, en fait, avoir choisi ça comme "sport" ? Et qu'est ce que vous avez fait avant qui vous y a (ou non) mené ?
    avatar
    RiP

    Messages : 39
    Date d'inscription : 03/02/2010
    Age : 33
    Localisation : Argentorate, la citée d'argent

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  RiP le Lun 22 Fév - 12:11

    Pour ma part, depuis tout petit, j'ai toujours été fasciné par l'épée (l'objet) sous toutes ses formes (Freud aurait des choses à dire probablement...) Les duel solennels et respectueux, la justice, la chevalerie... Les pouvoirs mystiques de certaines (excalibur pour ne citer qu'elle) Et même les jedis avec leurs sabres lasers! C'est plus tard que la technique m'intéressa, avec la botte de Nevers (entre autres "postura del facon"), Principalement je dois l'avouer à cause du cinéma!
    Puis j'ai commencé à acheter compulsivement des épées, ça m'a mené sur des sites internet, puis un certain blog... et me voilà! C'est arrivé comme une évidence!
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  DoK le Mer 24 Fév - 13:31

    (Freud aurait des choses à dire probablement...)
    Very Happy

    Sinon c'est posta di falcone, si tu faisais référence à la garde de Vadi.

    c'est cool d'avoir partagé ça merci. les autres ?
    avatar
    RiP

    Messages : 39
    Date d'inscription : 03/02/2010
    Age : 33
    Localisation : Argentorate, la citée d'argent

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  RiP le Mer 24 Fév - 15:38

    "posta di falcone" désolé je suis pas fort en ritalien!
    Sinon toi même, tu n'as pas encore expliqué ce qui t'as pousser à commencer?
    avatar
    DoK

    Messages : 169
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 31
    Localisation : Strasbourgsheim

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  DoK le Mer 24 Fév - 16:34

    Non c'est vrai.
    Mais je risque, comme souvent d'être un peu logorrhéique, et de rendre ainsi ce topic pénible à lire. rabbit

    Quoiqu'ayant dans ma prime jeunesse tâté quelques sports que nous dirons conventionnels, je ne me suis jamais autant retrouvé que dans les sports de combat. J'ai surtout initialement pratiqué la lutte gréco-romaine (dans de magnifiques maillots moulants), et je dois admettre que c'était un excellent défouloir (en plus de m'avoir doté de quelques connaissances de base pour gérer une opposition). Cependant, je me suis assez vite lassé de l'esprit de compétition qui y régnait, imposant des contrôles de poids strict, et énormément d'investissement personnel dans l'entraînement physique et la musculation pour pouvoir continuer à pratiquer sainement. Cela en sus d'un désintéressement progressif pour l'activité physique et un emploi du temps plus que chargé en matière scolaire et d'autres hobbies autrement plus chronophages m'ont poussé à arrêter quelques temps.
    Un peu plus tard, lorsque lassé d'être un grand geek maigrichon et pâlot, j'ai simplement cherché de nouveau quelque chose à pratiquer qui puisse permettre de me désencroûter les articulations. L'escrime médiévale (ou plutôt les AMHE, en l'occurence) est venu comme une opportunité, dont je me suis beaucoup méfié, à l'origine. Avec pourtant beaucoup de respect pour ceux qui les pratiquent, je n'ai aucune affinité avec la plupart des sports de balle. Je me suis donc retourné vers les sports de combat, mais la rigueur et la discipline, beaucoup trop portés sur une spiritualité et des concepts étrangers de la plupart des sports asiatiques comme le Kendo ne me tentait pas. D'autant qu'on y côtoie en règle générale 50% de fitness-addicts, et 50% d'otakus insupportables. (ceux-là même qui vont t'expliquer pendant 2h pourquoi le katana est une arme supérieure à l'épée longue des européens).
    J'ai donc commencé comme ça. De taille et d'estoc était un groupe plus modeste, au moins en terme d'effectifs, qu'il ne l'est aujourd'hui, j'en avais entendu parler par un ami, lui aussi étudiant sur Dijon, et j'avais déjà vu une de leurs manifestations sur une fête médiévale. La vérité, étant que, si j'aime beaucoup les fêtes médiévales, le côté un peu kitsche, à mi-chemin entre le jeu de rôle GN et le "chevalier des temps moderne" avec de la fourrure et des crânes me rebutait. Quoique peu instruit sur la vérité historique, je refusais de tomber dans ce genre de cliché, où de grands enfants se prennent pour des jedis. L'expérience a prouvé combien j'avais tort, il faut dire que j'ai eu la chance de ne pas tomber dans un groupe de reenactors, mais bel et bien dans une association de recherche et de pratique des AMHE.
    Le temps a (un peu) passé, et mes motivations ont aussi évolué.
    Ce qui au départ n'était qu'un exercice physique plus attrayant qu'une partie de football, est devenu une activité plus complète, qui parle à mon amour de l'histoire et à ma curiosité maladive. L'intellectualisation nécessaire à une recherche historique, la pratique d'une archéologie du geste, la découverte de nouveaux champs de connaissance quasi vierges sont autant de facteurs qui, petit à petit, très progressivement m'ont happé. J'ai mis le doigt dans l'engrenage sans aucune autre volonté que celle de remuer un peu les bouts callipyges de mon anatomie, et, par un quelconque truchement, c'est aujourd'hui devenu presque passionnel, principalement grâce aux admirables personnes de tous horizons que j'ai eu l'immense chance de rencontrer, et dont j'ai eu l'honneur d'apprendre.
    C'est d'ailleurs, ça, finalement, mon vrai "Pourquoi". Parceque j'apprend, et que je sais que je ne cesserai d'apprendre dans ce domaine, où personne ne peut se vanter de détenir la Vérité (avec le grand V de Vélociraptor). Parcequ'en apprenant à tuer des gens de manière historique, même en étant fondamentalement un non-violent, je me rapproche quelque part de ce passé perdu, c'est une manière, la seule en fait, de voyager à travers les époques. Et je le fais aussi car cela me permet de rencontrer toujours plus de personnes à la culture et à la personnalité admirable, qui me donnent envie d'être toujours meilleur, malgré le chemin qu'il y a encore à parcourir.
    Et au risque de plagier le motto de DTE et de son président, je le fais aussi et surtout parceque... c'est cool. Smile
    avatar
    RiP

    Messages : 39
    Date d'inscription : 03/02/2010
    Age : 33
    Localisation : Argentorate, la citée d'argent

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  RiP le Ven 26 Fév - 11:54

    eh bien! C'est toute ta biographie là! Very Happy
    Nan sérieusement c'est intéressent de voir ce qui amène les gens sur le champs de bataille!
    avatar
    Cornelius

    Messages : 33
    Date d'inscription : 01/02/2010
    Age : 29
    Localisation : Schtrassbourg

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  Cornelius le Ven 26 Fév - 13:03

    Pour ma part, ça fait très longtemps que je cherche un groupe comme la SJS.
    Bien sûr, quand j'étais petit, le moyen-âge me passionait :chevaliers teutoniques en armure, engins de siège, remparts de châââteau (Ah, la jeunesse).
    Puis, n'ayant pu trouver de groupe historique (je voulais à tout prix éviter l'escrime chorégraphié et surjouée:"AAHAHA, je vais t'embrochailler, vil faquin AAHHAA") je me suis rabattu sur le GN. Bien sûr, j'avais une petite expérience de rôliste avec mon cercle de potes, mais j'avais toujours cette frustration latente et cette gêne devant des épées de 2 mètres sur 3 avec des néons et des feux d'artifices qui pétent à chaque touche.
    J'ai cherché, cherché, puis je suis entré en prépa (l'âge sombre) où j'ai arrêté de chercher. J'avais cependant gardé quelques contacts avec "les guerriers d'avalon"
    http://www.guerriers-avalon.org/qui m'ont finalement parlé de la SJS.
    Et me voilà.

    Contenu sponsorisé

    Re: Pourquoi manier l'épée ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 7:42